ON L’APPELAIT TOMMY

MERAPI PRODUCTIONS / CNRS Images

Auteur(s) : Philippe Fréling

Réalisateur(s) : Philippe Fréling

Format : Documentaire

Année : 2011

Durée : 71’
CATALOGUE / ON L’APPELAIT TOMMY

Synopsis :
« Elek, quand on est métèque et juif, on ferme sa gueule ! » « Si tu veux faire de la résistance, prends les armes et tue-les ! »
Ces deux paroles scellent le destin de Thomas Elek, né à Budapest le 7 décembre 1924, mort fusillé au Mont-Valérien, avec ses camarades du groupe Manouchian, le 21 février 1944. La première lui est adressée par un élève du lycée Louis-le-Grand : Thomas quitte l’établissement en juin 1941 pour s’engager dans la Résistance. La seconde, c’est la mère de Thomas, elle-même résistante communiste, qui la dit à son fils : Thomas, en juin 42, est recruté par les FTP-MOI (mouvement de résistants issus de la main d’œuvre immigrée). Thomas participe à plusieurs attentats contre l’occupant. Vivant dans une clandestinité de plus en plus périlleuse, il doit à l’amour de sa mère de ne rien perdre de son courage et de sa détermination. Thomas est arrêté le 21 novembre 1943. Trois mois plus tard, après avoir été torturé, et laissé deux magnifiques lettres d’adieu, il est exécuté. Le film suit le parcours d’un jeune homme d’aujourd’hui sur les traces de Thomas Elek. Dans Paris et sa banlieue, sur les lieux mêmes où Tommy a vécu et accompli ses actes de résistance, rencontrant des témoins, découvrant des documents d’époque, le jeune homme, face au destin héroïque et bouleversant de Thomas Elek, interroge l’Histoire.